L'Algérie, coeur du Maghreb classique: de l'ouverture islamo-arabe au repli (698-1518)

Couverture
La Découverte, 2010 - 358 pages
0 Avis
C e livre retrace l'histoire de la société et du territoire de la future Algérie qui s'étend de la prise de Carthage (698) par les Islamo-Arabes à l'allégeance à l'Empire ottoman du maître d'Alger, Kheireddine (1518). C'est l'époque d'un Maghreb classique, où les Etats sont centrés, soit sur le Maghreb médian, soit ensuite sur le Maghreb oriental ou sur le Maghreb occidental. La société connaît alors un achèvement inédit en termes d'organisation étatique, d'économie et de civilisation. Au-delà des Etats régionaux, c'est aussi la tentative, plus de deux siècles durant, de deux grands empires maghrébins, almoravide et almohade. Avec, toujours en arrière-plan, le poids d'une structuration tribale de la société, mais aussi l'environnement méditerranéen et le devenir des échanges dans cette " mer moyenne ". Or plusieurs facteurs entraînent la marginalisation de la région dans cette aire de contacts, notamment du fait de l'offensive du capitalisme marchand italien sur fond de croisades : de l'ouverture initiale, on passe progressivement à un repli qui touche tous les secteurs. C'est pourtant à ce moment que le Maghreb donne au monde la figure universelle d'Ibn Khaldûn... Faisant suite à L'Algérie des origines. De la préhistoire à l'avènement de l'islam (La Découverte, 2007), cet ouvrage remarquablement documenté revisite bien des idées reçues sur cette période, comme celle qui l'identifiait, naguère encore, pour les manuels d'histoire algériens, au triomphe d'un islam enfin advenu, suite à la jâhiliyya (période d'ignorance) antéislamique.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Section 1
9
Section 2
35
Section 3
52
Droits d'auteur

18 autres sections non affichées

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques