La guerre de Crimée: les campements, les abris, les ambulances, les hôpitaux, etc., etc

Couverture
Michel Levy frères, 1858 - 412 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 321 - La ration de viande pour la journée n'est que de 250 grammes, tandis que celle des hôpitaux français est de 500 gram. , elle serait insuffisante pour faire un bon bouillon ; mais on y ajoutait, comme chez les Anglais, des jus de viande conservés, appelés essences de bœuf. La distribution ordinaire des aliments a lieu deux fois par jour, le matin à dix heures et le soir à quatre heures. Le matin à huit heures, le malade reçoit en outre, sur la prescription du médecin, une soupe , du café...
Page 232 - C'est à partir du 1" janvier 1856 que le typhus, qui l'année précédente avait commencé à poindre, prit de grands développemens. Dans les derniers jours du siége de Sébastopol, la pourriture d'hôpital, ce typhus des plaies, avait fait de grands ravages. Le scorbut, déjà signalé par Franck comme précurseur du typhus, avait pris d'énormes proportions. Pour éclater, le typhus contagieux n'attendait que la concentration et l'accumulation amenées par la rigueur de l'hiver. Les soldats,...
Page 293 - L'ARMÉE. La paix vint enfin mettre un terme à nos misères. Les relations entre les armées alliées et les Russes n'avaient pas tardé à s'établir sur le pied d'une entente fort cordiale. De part et d'autre, on fêtait à grand renfort de libations fraternelles la fin des longues souffrances. On voyait bras dessus bras dessous Russes, Français, Anglais, Sardes, chantant, dansant, s'aidant mutuellement à marcher lorsque le verre avait été trop souvent vidé. Quand le vacillement des jambes...
Page 234 - Le ventre était souple, sans douleur, sans météorisme, sans ce gargouillement dans la fosse iliaque droite, qui est le caractère propre de la fièvre typhoïde. La constipation a presque toujours remplacé le flux intestinal de la fièvre typhoïde, quand la dyssenterie n'existait pas déjà avant l'invasion du typhus. Après la période inflammatoire, qui durait cinq ou six jours, survenait la période nerveuse, marquée par les phénomènes ataxiques ou adynamiques et souvent par un mélange...
Page 134 - Plombin, est actuellement colonel du 1 er régiment*. Grâce à la résection, une fracture isolée du cubitus ou du radius n'entraîne plus nécessairement la perte du membre ; il m'est arrivé d'enlever avec succès un de ces deux os presque entier. Les cas même où ils se trouvent fracturés simultanément ne sont pas toujours, à moins de complications graves, des cas d'amputation. On peut en dire autant des fractures du corps de l'humérus. Les résections ont l'avantage non-seulement de sauver...
Page 95 - Les divisions étaient réparties en trois corps d'armée. A chaque corps était attaché un médecin principal. Chaque ambulance comptait huit docteurs en médecine, deux majors et six aidesmajors. Le service pharmaceutique était confié à un ou deux pharmaciens militaires reçus dans une faculté. Le nombre des infirmiers s'élevait en proportion des malades reçus. Ce personnel se divisait au besoin. Quand une fraction de la division opérait un mouvement, elle était suivie par une fraction...
Page 233 - L'état prodromal (lassitude, sommeil non réparateur, douleurs lombaires, horripilations, tension douloureuse de la tête, vertiges), si commun dans la fièvre typhoïde, a souvent manqué. Presque toujours le typhus débute par un frisson et par la période inflammatoire qu'indiquent, — outre un état catharral plus ou moins prononcé des yeux, des fosses nasales et des bronches, — une forte céphalalgie frontale vertigineuse comme dans l'ivresse...
Page 234 - ... réelle des forces vitales, a été souvent interrompue par un et plus rarement par deux paroxysmes réguliers, en vingt-quatre heures, assez semblables à des accès de fièvre rémittente, qui ont donné au typhus de Crimée un caractère particulier. Le ventre est souple, sans douleur, sans météorisme, sans ce gargouillement dans la fosse iliaque droite, si caractéristique de la fièvre typhoïde. La constipation a toujours remplacé...
Page 107 - Les médecins sardes étaient encore assistés de soldats exercés à la phlébo ternie, chargés des écritures et des cahiers de visite. A chaque ambulance était attaché un habile remouleur. C'est là aussi une excellente mesure, qu'il serait bon d'emprunter. J'ai visité l'ambulance russe de la Belbec; elle était bien installée et pourvue d'un bon mobilier. Les lits étaient à deux places, avec matelas, draps et couvertures distincts. On économisait ainsi l'espace: il n'est pas sans danger...
Page 94 - Au milieu du truit sourd et cootinu de. la canonnade dominaient par intervalles les cris des oiseaux de proie, inquiétés dans leurs paisibles demeures, se précipitant de leurs rochers, emportant dans les airs quelques lambeaux de chair humaine. Après la prise de...

Informations bibliographiques