Kabyles, arabes, français: identités coloniales

Couverture
Presses Univ. Limoges, 2005 - 374 pages
Kabyle, arabes, français : identités coloniales explore le cheminement par lequel les différences ethniques et les particularités culturelles ont été développées et utilisées en tant qu'instruments de contrôle social. Patricia Lorcin examine les circonstances et les influences qui ont donné naissance et diffusé les clichés de " bon " kabyle et " mauvais " arabe (habituellement évoqués en tant que mythe kabyle) en Algérie. Elle démontre comment ces clichés ont été utilisés pour nuire aux moeurs et croyances des autochtones pour imposer les valeurs culturelles, sociales et politiques de la France. Patricia Lorcin souligne l'évolution des catégories ethniques avec le temps et met en exergue leur nature instable et leur remise en cause continuelle, en fonction des circonstances et des convenances politiques ou sociales. Elle démontre comment l'idéologie raciale, qui se développait en Europe, a eu une influence majeure sue les stéréotypes ethniques en Algérie à l'époque coloniale.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Introduction
11
Sécurité et reconnaissance militaire
53
catégories
75
De léclipsé du mythe kabyle 18711900
223
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques