Etude sur Alexandre II

Couverture
Libr. A. Franck, 1862 - 253 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 119 - Etats une complète et efficace protection à l'industrie manufacturière de leurs sujets respectifs, sont convenues, d'un commun • accord, que toute reproduction dans l'un des deux pays des marques de fabrique apposées dans l'autre sur certaines marchandises, pour constater leur origine et leur qualité, sera sévèrement interdite et réprimée...
Page 117 - Seront complètement affranchis des droits de tonnage et d'expédition dans les ports respectifs, 1° les navires qui, entrés sur lest, de quelque lieu que ce soit, en ressortiront sur lest; 2°...
Page 114 - Grande-Bretagne, de la Prusse, de la Russie, de la Sardaigne et de la Turquie.
Page 116 - Le voiturier ou l'entrepreneur des transports fournira caution pour les droits et pénalités exigibles en cas de fraude. Art. 25. Les sujets des hautes parties contractantes pourront réciproquement entrer, voyager ou séjourner en toute liberté, dans quelque partie que ce soit des territoires respectifs, pour y vaquer à leurs affaires, et ils y jouiront à cet effet, pour leurs personnes et leurs biens de la même protection et sécurité que les nationaux.
Page 222 - Par la grâce de Dieu, Nous, ALEXANDRE II, empereur et autocrate de toutes les Russies, roi de Pologne, grandduc de Finlande, etc., etc., etc.
Page 9 - Baltique gardées par nos vaisseaux , il faut alors proposer séparément et très-secrètement, d'abord à la cour de Versailles, puis à celle de Vienne, de partager a,vec elles l'empire de l'univers. » Si l'une des deux accepte , ce qui est immanquable, en flattant leur ambition et leur...
Page 118 - Belgique, par les navires de l'une ou de l'autre puissance , pourront y être livrées à la consommation, au transit ou à la réexportation, ou enfin...
Page 7 - Prendre part en toute occasion aux affaires et- démêlés quelconques de l'Europe , et surtout à ceux de l'Allemagne, qui, plus rapprochée, intéresse plus directement.
Page 9 - Intéresser la maison d'Autriche à chasser le Turc de l'Europe, et neutraliser ses jalousies lors de la conquête de Constantinople , soit en lui suscitant une guerre avec les anciens États de l'Europe, soit en lui donnant une portion de la conquête, qu'on lui reprendra plus tard.
Page 9 - Si l'une des deux accepte, ce qui est immanquable, en flattant leur ambition et leur amourpropre, se servir d'elle pour écraser l'autre; puis écraser à son tour celle qui demeurera, en engageant avec elle une lutte qui ne saurait être douteuse, la Russie possédant déjà en propre tout l'Orient et et une grande partie de l'Europe.

Informations bibliographiques