Structures politiques du Maroc colonial

Couverture
L'Harmattan, 1990 - 396 pages
0 Avis
Les structures politiques du Maroc colonial résultent de la rencontre de deux formations "étatiques" qui appartiennent a des aires culturelles et a des ères historiques différentes. Lʹentrelacement des strates sultaniènne et coloniale donne lieu à un type d'"état" singulier que nous avons nommé "état" sédimental. Une étude diachronique reconstitue la trajectoire historique du centre sultanien et permet de degager le diagramme du pouvoir sultanien, d'en saisir la singularité. La rencontre des deux strates constitue un moment de sédimentation au sens de consolidation institutionnelle et d'agglutination. Dans la formation sédimentale, le pouvoir sultanien se voit assigner une fonction de légitimation et une fonction documentaire. le protectorat comme catégorie juridico idéologique se présente comme la base sur laquelle se construit l'"etat" sedimental. Il fournit les thèmes de légitimation et institue la cohabitation entre les deux composantes du système sédimental. Etant partiellement issu de l'"état savant", l'"état" sedimental assigne au savoir une fonction centrale. il constitue un instrument de décodage et d'information. ainsi le soldat enquêteur est le personnage central de l'administration coloniale.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques